Félicie Bertrand, de la sécurité à l’efficacité

8 décembre 2017

Tout récemment deuxième d’une épreuve aux Longines Masters de Paris mais également classée lors du Grand Prix, Félicie Bertrand ne cesse de gonfler son palmarès. C’est sur l’un des plus beaux concours que nous avons rencontré la cavalière.

Félicie Bertrand, pourquoi la sécurité au coeur des discussions

 

On le sait tous, l’équitation est un sport de passion mais aussi un sport dangereux à haut niveau comme en loisir. Un aspect de la discipline qui évolue toujours selon notre Pilot. « Cette année on a assisté à beaucoup d’accidents, de chutes, ça fait quand même vraiment réfléchir. Je pense que la sécurité des cavaliers est amenée à évoluer encore. Il y a beaucoup de personnes qui ne réalisent pas à quel point c’est dangereux. Les cavaliers qui ne mettent pas de bombe pour monter à cheval aujourd’hui, ça me choque. »

Entre cavaliers professionnels, le sujet est régulièrement au centre des attentions. « La sécurité fait partie des discussions qu’on a entre nous. Surtout les gilets airbags d’équitation car c’est un produit qui est de plus en plus courant. Une sécurité de plus qui, à l’instar de la bombe il y a plusieurs dizaines d’années, doit encore rentrer dans les moeurs des pratiquants » affirme la cavalière.

Et toi, quel est ton rapport avec l’airbag pour cavalier ?

 

Cavalière de haut niveau mais également de jeunes chevaux, c’est le côté sécurisant qui a convaincu notre ambassadrice. « C’est Horse Pilot qui m’a amené à l’airbag pour cavalier mais je pense que j’y serai venue de toute façon. Quand l’équipe me l’a proposé je n’ai pas hésité une seconde; c’était une évidence ! Je trouve ça génial, on l’a déclenché l’autre jour sur le stand, on a vraiment un sentiment de sécurité. »

 

Veste d'équitation avec airbag invisible

Vers les 3* en 2018

 

Avec comme nouvelle recrue, Sultane des Ibis depuis deux mois, la cavalière se montre optimiste et ambitieuse; elle a de quoi. Nous comptons seulement quatre concours et déjà huit top 10 pour ce nouveau couple. Les deux semblent s’être bien trouvé :

 « Elle est tout ce que j’aime chez un cheval. Elle est guerrière, respectueuse, elle a une énergie incroyable ! Je me fait tellement plaisir lorsque je la monte en concours, c’est que du bonheur. »

Après ses belles performances de fin d’année, Félicie se voit rapidement prendre part à des épreuve 3*. « C’est une bonne cartouche pour monter en épreuves, c’est une jument qui a du métier et qui a déjà évolué à ce niveau là. » Un changement pour la cavalière qui, d’ordinaire, se voit confier des jeunes chevaux. « Là c’est l’inverse donc c’est motivant ! »

être une femme dans un milieu à majorité masculine

 

Selon Félicie, ce sont la chance et les rencontres au bon moment qui permettent de faire sa place. La petite carte à jouer pour se distinguer ? « Le côté sensible sur lequel on peut éventuellement jouer. Principalement dans notre façon d’être avec les chevaux, on utilise moins le rapport de force. »

De ses nombreuses rencontres, Geneviève Mégret renouvelle aujourd’hui sa confiance en la cavalière, en partie grâce à Creta LS*La Silla, acquise par la propriétaire il y a quelques mois. « C’est moi qui montais la jument à six ans quand ils l’ont acheté. Quand elle est revenue dans leurs écuries Geneviève m’a appelé pour que je la redébute. »

De fil en aiguille, de nouveaux chevaux sont venus s’ajouter à ceux que la cavalière montait déjà et ainsi s’est installé une relation de confiance. « Je suis ravie de retravailler avec eux. J’avais déjà passé quatre superbes années là bas et c’est très agréable de renouveler l’expérience avec eux maintenant que je suis à mon compte. »

horse pilot au quotidien

 

Lorsqu’on lui demande de choisir un produit favori, notre Pilot est indécise ! « C’est dur de n’en choisir qu’un seul ! J’adore la Softlight, son design lifestyle est super, je la mets le soir quand je sors, elle est féminine, agréable à porter, les finitions sont superbes. De manière générale, les vêtements Horse Pilot sont des vêtements dans lesquels on se sent bien. Je prends plaisir à les porter toute la journée. »

Avec une fin de saison prometteuse comme celle-ci, souhaitons à Félicie une ascension toujours plus belle vers le haut niveau en 2018. Hâte de la retrouver sur les podiums !

 

©photos: Pixels Events