Rencontre avec Cian O’Connor, Pilot de l’équipe Irlandaise de saut d’obstacle

31 juillet 2017 ,

Médaillé de bronze en individuel aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, Cian O’Connor est l’un des piliers de l’équipe irlandaise de CSO. Régulièrement sur les podiums internationaux, notre Pilot Irlandais nous confie les clés de ses dernières réussites.

Un conseil en particulier pour les jeunes Pilots ?

Cian est formel. « Le travail en amont. Se fixer un objectif à atteindre puis travailler en conséquence. Établir une ligne de conduite, un plan de concours. Tout est dans les détails. Certainement qu’avec les chevaux cela reposera plus sur des plans B ou C, mais l’essentiel est de se tenir à l’objectif fixé. Et ça fonctionnera. »

Cian oconnor irelandais cso

Après sa blessure en avril, c’est un tout autre style de vie qu’a décidé d’adopter le cavalier irlandais. « Être plus athlétique. C’est l’objectif que je me suis fixé pendant ma période de convalescence. On m’y a aidé en combinant un programme de fitness et une toute autre façon de vivre. J’ai perdu du poids, je suis devenu plus fort. Je ne remercierai jamais assez toute l’équipe qui était autour de moi pendant ces moments là et qui veillait au bien-être physique et moral de mes chevaux. »

Une nouvelle façon de voir les choses

Désormais, c’est d’une manière différente que Cian voit les choses. « Je n’ai que cinq ou six chevaux en Europe, tout comme les jeunes américaines que j’entraîne. Cela permet un travail plus individuel, plus en profondeur. On est vraiment dans les détails. Mon changement de mode de vie a aidé, mais c’est surtout d’être capable de se concentrer sur les chevaux, sans pour autant être débordé. Avoir un piquet très fourni n’est pas un signe majeur de succès. Parfois, il faut savoir revenir en arrière et se focaliser sur l’essentiel. Selon moi, c’est grâce à cet ensemble que mon année est plus réussie que les précédentes. »

article cian oconnor

Dernièrement, Cian s’est rendu au cœur du mythique stade d’Aix-La-Chapelle avec ses coéquipiers. « Un événement fantastique. C’est un rendez-vous pour lequel on travaille énormément. Cavaliers et chevaux sont dans une forme olympique. » Les trois montures à ses côtés ont toutes performé. Des victoires pour Copain du Perchet Ch et Callisto, un Good Luck « phénoménal, double sans-faute dans le Prix d’Europe et dixième dans le Grand Prix Rolex »

En somme, une équipe aux anges récompensée de tous les efforts qu’elle fournit au quotidien.

Et à propos des Championnats d’Europe qui approchent ?

« Je pense que Rodrigo Pessoa [entraineur de l’équipe d’Irlande] fait un super job. Nous rassembler, nous faire travailler main dans la main : un véritable esprit d’équipe s’est installé grâce à lui. Nous avons de bons cavaliers et des bons chevaux en Irlande. Tous les paramètres sont rassemblés pour que ces Championnats se déroulent au mieux. Bertram, Denis, Shane et moi donnerons le meilleur de nous-même, ensemble. »

Pour finir, on n’a pas pu s’empêcher de lui demander pourquoi le choix Horse Pilot… « Les meilleurs produits. Les plus confortables. Les plus modernes. Les matériaux utilisés sont performants et rendent bien. Je n’ai plus qu’à perdre un peu plus de poids pour passer à la taille en dessous ! ».

Humour de Pilot ?